11 juin 2017

Le Monde Merveilleux du Caca






Couverture :
La couverture, et même tout l'objet en lui-même est très sympa, jouant à fond la carte du livre arrivé tout droit d'Ankh-morpok. Les illustrations intérieures sont à l'images de celle de la couverture : dynamiques et détaillées. C'est un très joli petit livre aussi sympa à feuilleter qu'à lire.

Résumé :
Enfin traduite en français, découvrez Mlle Félicité Bidel, l'auteur favori de Sam Vimaire junior, le fils du commissaire du Guet d'Ankh-Morpork. Avec Le très gros problème de Gaston, La guerre contre les gobelins morveux, Les hommes Pipi et autres succès de librairie, elle est la coqueluche des enfants du Disque-monde.

Geoffroy rend visite à sa grand-mère à Ankh-Morpork. Alors qu'il passe sous les pommiers ancestraux du jardin, il sent quelque chose lui tomber sur la tête. Ce sera le début d'une quête déterminée et d'une collection d'un genre unique.


Avis :
Terry Pratchett a du bien s'amuser à écrire les ''aventures'' de Geoffroy et de son petit chien Pissou ! Ce livre se présente comme un livre pour enfant (censément) écrit par l'autrice Félicité Bidel, autrice fictive de l'univers du Disque-Monde.

C'est un livre très court et drôle qui se lit en une heure, deux pour les plus lents. On y retrouve tout l'humour du maître, son don pour manier l'absurde et toute son inventivité. Est-il utile de préciser qu'il arrive à rendre son sujet – le caca – intéressant sans jamais être dégoûtant ? Geoffroy, le jeune héros de cette petite histoire, a en effet une approche quasi-scientifique des diverses déjections qu'il rencontre et avec lui, on découvre des trésors insoupçonnés.

L'intrigue n'a pas de vrais enjeux, mais sur moins de 200 pages ce n'est pas vraiment un problème. En tout cas, on y découvre progressivement tout une organisation centrée autour des déjections des uns et des autres, depuis les petits ramasseurs jusqu'aux rois des toilettes... C'est étrangement fascinant et (moins étrangement) très drôle !

Cher lecteur qui lit cette mini-chronique, si jamais tu as un peu de vague à l'âme un soir, je te conseille vivement de lire Le Monde Merveilleux du Caca : C'est drôle, frais, inventif et léger. J'ai passé un vrai bon petit moment avec ce petit livre (qui, en plus, est parsemé de belles illustrations encrées). Je conclurai en disant que l'auteur (le vrai, pas Félicitie Bidel) a poussé le perfectionnisme jusqu'à faire de ce petit livre un vrai livre pour enfant et qu'il pourra être lu à tout âge. Si jamais vous cherchiez quelque chose à faire lire à vos petits cousins pour leur faire découvrir la fantasy... Vous avez trouvé !

Personnage préféré :
La tante de Geoffroy m'a vraiment fait rire par son côté très anglais et la facilité avec laquelle elle accepte les drôles de loisirs de Geoffroy. Elle a tout d'abord l'air d'une mégère acariâtre mais elle va supporter son neveu en lui permettant de rencontrer encore plus de personnalités clés dans le monde du caca... Et franchement, j'ai trouvé que ce petit jeu sur le cliché de la tante austère était bien trouvé. De toute façon dans ce livre, il n'y a pas de personnage qui ne soit pas drôle et / ou attachant !


Le Monde Merveilleux du Caca est un petit livre très drôle et léger, absurde à souhait. L'histoire sans prétentions mais pleine d'inventivité est parfaite pour égayer une soirée un peu morose et finir avec un sourire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire